La Grande Gourmandise

Local, pas seulement maintenant

Local, pas seulement maintenant

Local, pas seulement maintenant

Beaucoup de belles initiatives pour acheter local voient le jour en ces temps de crise. Bravo.

Hélas, beaucoup d'initiatives et d'entreprises d'ici sont encore méconnues car elles ne sont pas portées par des personnalités, des dragons, des chefs vedettes, des campagnes de communication.

Ouvrons nos yeux. Repérons-les. Choisissons-les.

Nous le répétons sans cesse depuis 2013 : acheter local fait vivre des producteurs, des artisans, des familles, ... crée des emplois, fait connaître et croitre les entrepreneurs et entreprises d'ici, augmente l'offre locale.

Si chaque famille achetait pour 20$ de produits québécois chaque semaine, on pourrait collectivement créer 100 000 emplois ici, selon le Conseil du patronat du Québec et Équiterre.

Agri-Réseau affirme que si chaque Québécois remplaçait 30$ par année d’aliments étrangers par des aliments produits ici, le Québec récolterait plus de 1 milliard de dollars en 5 ans.

Espérons que les Québécois garderont ce réflexe après la crise.

Espérons que cela devienne une habitude.

Espérons que tout ne reviendra pas comme avant, comme si rien ne s'était passé.

À quand des circulaires d'épicerie avec des produits québécois en une, voire sur toutes les pages ?

À quand des rayons de produits québécois dans les épiceries, plutôt qu'une majorité de produits importés et vendus par des multinationales ?

À quand des achats locaux en ligne plutôt qu'à des multinationales milliardaires ?

À quand une simplification de l'approvisionnement pour les entreprises d'ici ?

À quand ? À quand ? À quand ?

Et dans toutes les belles initiatives locales que nous voyons ces derniers jours, n'oublions pas d'inviter les "petits" producteurs, les artisans, ceux qui travaillent souvent en famille ou avec de très petites équipes, qui ont peu de moyens pour se faire connaître, eux et leurs magnifiques produits, dans toutes les régions du Québec.

Merci pour eux, merci pour nous, merci pour le Québec.

PS: Et non, les produits québécois ne sont pas toujours plus chers. Comparez ce qui est comparable, pas le prix d'un pot de 500gr d'ici avec le prix d'un 400gr d'ailleurs.

Partagez:

Abonnez-vous à notre infolettre

Concours, nouvelles, actualité gourmande et nouveautés !